• Chap 6 Les charognards

    Le matin, quelle ne fut pas ma surprise de voir mon petit nid douillet dévasté, mis à sac et rempli par de petits orang-outangs jaune fluo. Ils étaient en train de manger la réserve de rumsteak végétaux que j'avais faite. Leurs mains agiles étaient couvertes de jus, et d'une substance pourpre que je ne connaissais pas. Je remontais la trace de leurs pattes et arrivais devant le cadavre de l'Aguénara. Elle devait être tombée car sa toile s'effilochait. Et ces singes l'avaient dévorée ! C'était troublant, car chez moi, les singes sont herbivores. La chaine alimentaire prenait forme peu à peu : les herbivores étaient mangés par les Tréüs, eux-même mangés par les Aguénaras et ces dernières dévorées par les singes jaunes. Je ne savais pas encore que ces derniers se nommaient Fluorangs. Les Fluorangs mangeaient n'importe quoi qui soit mangeable. C'était les hyènes de ce monde. Je les chassais et rangeais mon abri. La journée fut calme, et je dormis paisiblement. Le matin, pas de visiteurs surprise, mais un bruit de ressac meublait l'air. Je voulus regarder dehors et ne put retenir un cri !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :